Biscotte

Chouette une nouvelle recette !

Non non non, pas cette fois. Aujourd’hui, j’ai eu envie de vous présenter Biscotte et donc de vous parler des hérissons. Parce que oui Biscotte, c’est mon hérisson. Au Québec, c’est légal mais en France ça ne l’est pas par exemple et dans les autres pays européens je ne sais pas…

Tout d’abord, je tiens vraiment à préciser que je ne cherche pas à promouvoir l’adoption des hérissons. Alors oui, il est bien cute ce petit animal, tu peux facilement trouver sur le net des vidéos de mise en scène qui te donneront sans aucun doute envie d’en avoir un. Mais cela reste un animal, un être vivant. Ce n’est donc PAS un jouet. Adopter un hérisson implique beaucoup de choses, beaucoup d’attention et de soins, il faut en prendre conscience.

Son adoption n’est donc pas à prendre à la légère comme pour tous les animaux d’ailleurs.

Pour pouvoir rédiger mon article, je me suis remémorée toutes les recherches que j’ai faite, toutes les questions que je me suis posée, toutes celles que j’ai posé aux éleveurs. Je me suis énormément renseigné avant d’adopter.

Présentation

Le hérisson africain à ventre blanc n’est pas un porc-épic, donc il n’envoie pas ces piques. Le hérissons africains à ventre blanc vient d’Afrique occidentale et a été importé aux Etats-Unis avant d’arriver au Canada. C’est un petit animal discret avec une ouïe et un odorat très développé ce qui compense avec le fait qu’il est quasiment aveugle. Il a une espérance de vie entre 4 et 8 ans. Son corps est recouvert de piques excepté sur le ventre et sur un petit espace au milieu de la tête, c’est son sillon. Mais ne les perds pas sauf lors de sa mue qui a lieu jusqu’à ces 6 mois.

Son lieu de vie

Il faut placer son bac dans une pièce lumineuse pour qu’il puisse suivre le rythme jour/nuit et de caps rentrer en hibernation. Il faudra que son lieux de vie compote une gamelle d’eau, une de croquette, une couverture en polar pour se cacher et surtout une roue (de 12 pouces minimum) pour qu’il puisse faire de l’exercice avec en dessous de la roue un coin litière. Même si le hérisson dort beaucoup le jour et court dans sa roue la nuit, il lui faut un espace de minimum 100litres.

Il faut des parois lisses/pleines, pas de barreaux car le hérisson grimpe partout. Et il risque soit de se blesser en faisant une chute soit en se coinçant la patte. De même, il faut pas utiliser des tissus qui peuvent s’effilocher car cela peut s’enrouler autour d’un membre et bloquer la circulation sanguine et risquer l’amputation.

Son alimentation

C’est la partie la plus simple, les hérissons sont nourris avec des croquettes pour chat. Tu peux lui donner des vers (acheté en animalerie uniquement). Mais les croquettes doivent avoir des ingrédients de qualité, des protéines spécifiques (c’est-à-dire du poulet et non de la volaille), des grains sains et aucun sous-produit, sans charges (comme le maïs ou le soja). Tu peux également varier leur alimentation avec des fruits et légumes mais attention il ne sont pas tous adapter pour leur estomac.

Voici la liste :

Soins et santé

On peut leur donner des bains de patte au quotidien. En effet, quand il fait de la roue, le hérisson a tendance à se salir les pattes. Pour le reste du corps, le bain ne doit pas avoir lieu plus d’une fois par mois. Le hérisson est un petit animal sans odeur.

Il faut avoir peur d’utiliser un coupe-ongle car il faut régulièrement lui couper les griffes. Également, il te faut une pince à épiler, de la poudre de flocon d’avoine et de la vitamine E pour hydrater sa peau qui a tendance à sécher, enfin une balance pour pouvoir contrôler son poids.

Les hérissons peuvent être sujet à des maladies comme tous les animaux. Il peuvent avoir un cancer, être sujet à l’obésité, attraper des mites. La maladie la plus grave chez le hérisson, c’est le Wobbly. C’est une maladie neurologique qui est fatale. L’animal commence par avoir de la difficulté à se bouger et fini par se paralyser.

Son comportement

  • Actif : Petit mais de nature active et souvent curieuse, il a besoin de bouger, grimper, courir. C’est pourquoi une roue est indispensable. Mais vous ne pourrez jamais jouer avec lui comme vous pouvez le faire avec un chien ou un chat.
  • L’auto-onction : Le hérisson peut parfois produire une mousse blanche, il va se contorsionner et le déposer sur ces épines dans le bas de son dos. Il va faire cela quand il rencontre un objet ou un aliment pour la première fois. Il va lécher l’objet puis produira une mousse blanc. Elle part d’elle-même rapidement et n’est pas dangereuse pour nous.
  • Se mettre en boule : Si le hérisson a peur ou est fâché, il se mettra en boule pour se protéger.
  • Il n’y a pas de différence de caractère entre un mâle et une femelle

Ce qu’il faut savoir ABSOLUMENT

  • C’est un animal nocturne et indépendant, il vit donc la nuit et dors essentiellement le jour.
  • Il faut maintenir la pièce de vie, peu importe la saison (été comme hiver), à une température entre 22° et 27°C (idéalement, 23°/25°C) et l’exposer suffisamment à la lumière/ soleil. Sinon il risque de tomber en hibernation. Son corps devient froid, ces organes fonctionnent alors au ralenti et finissent par s’arrêter. L’hibernation pour les hérissons est dangereuse car elle peut entrainer la mort de l’animal.
  • trouver un vétérinaire spécialisé en animaux exotique et qui s’est déjà occupé des hérissons car encore une fois, ce sont des animaux particuliers

Un hérisson a besoin de temps, tu dois le lui accorder pour le socialiser. Il faut donc le manipuler, l’habituer à soi, même si au début il va se mettre fréquemment en boule donc cela va piquer et qu’il va aussi essayer de t’intimider. Il ne faut jamais désespérer mais il faut aussi savoir que certains hérissons ne seront jamais sociable et resteront grognon à vie. C’est plate mais on ne peut aller contre nature.

Les questions courantes

Est-ce que ça pique ? Quand il se met en boules, oui. Ces piques sont en batailles donc cela peut piquer. Mais quand l’animal n’a pas peur et qu’il est déboulé, il est tout à fait possible de le manipuler et le caresser.

Éleveur ou animalerie ? Je vous recommande de prendre un hérisson chez un éleveur et non dans une animalerie. Pourquoi ? Simplement parce que chez l’éleveur il aura été manipuler dès son plus jeune âge et puis il ne faut pas entretenir le commerce des animaux dans des boutiques. Les vendeurs n’ont pas le temps de s’occuper des animaux. Pour choisir un éleveur, il faut vérifier que celui-ci est soucieux du bien être de ces animaux. Il doit pouvoir vous prouver qu’il n’y a pas de gêne de consanguinité dans la reproduction et il doit pouvoir vous garantir contre la maladie du Woobly.

Est ce que ça sent ? Non. Il ne dégage pas d’odeur et est rendu propre si habitué à l’être dès son plus jeune âge.

Est-ce qu’ils font du bruit comme les cochons-dindes ? Pas vraiment, cela va être un son très discret. Mais ils peuvent gazouiller, éternuer. Sinon il font le plus souvent le Huffing Sound dans le but de faire peur parce que lui-même à peur.

Est-ce que ça mord ? Non, ce n’est pas dans sa nature ni son moyen de défense. Mais cela peut arriver et dans ce cas, cela peut faire très mal. Les cas qui peuvent l’amener à mordre sont, si vous lui faites mal ou si vos mains/peau a une odeur de nourriture. Donc il est important de bien se laver les mains avec un savon sans odeur avant de prendre le hérisson, de même qu’il est important de bien se laver les mains après.

Est-ce un animal adapté aux enfants ? Selon moi, non.

BISCOTTE

Je pense avoir fait une bonne petite présentation sur les hérissons africains (domestiques). Je ne suis pas éleveuse, vétérinaire ou une professionnelle. J’ai vraiment fait avec les informations reçus par des éleveurs. Mais si jamais vous avez des questions, je serais ravie de pouvoir vous apporter mon aide et répondre à vos interrogations.

Je prend du temps pour elle, pour nettoyer sa cage, lui nettoyer les pâtes quotidiennement, la manipuler. Mais ce n’est pas évident tout les jours, parfois elle peut être grognon et ne pas avoir envie d’être manipulée donc elle manifestera son mécontentement. J’aime énormément cette petite boule de pique. Mais encore une fois, l’adoption de cet animal n’est pas à prendre à la légère et doit être murement réfléchi !

Date : 2 juillet 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *