Brunch #13 : Mirazu Restaurant

Allo ! Je te reviens aujourd’hui avec une nouvelle adresse de brunch. Cette fois, il va te faire un peu voyager parce que c’est un brunch turc. Je te présente le Mirazu, 5215 boulevard Saint-Laurent.

On peut voir les Pafiks en préparation. C’est une pâte roulée à la main garnie de différentes manières comme fêta et épinards, boeufs et persil, ou encore pomme de terre pilées. Ces pâtes garnies ou non, sont cuites sur une plaque en fonte puis tranchée. Un régal !

Cilbir : 3 oeufs pochés dans une sauce yaourt de brebis et beurre et les épices maison, pour 15$

Nemenem : Œufs brouillés dans une sauce tomate, poivrons & fines herbes, pour 12$

Les assiettes sont, comme tu peux le voir, assez colorées. Le café ou thé est offert à volonté avec l’assiette de brunch. On nous offre également une assiette de fruits, de pommes de terre comme accompagnement et du pafiks (pain turc).

Nous y sommes allées à 3 et l’avis est unanime. C’est une bonne petite place pour un brunch goûteux et pas trop cher.

Je te laisse la carte du brunch.

Belle journée !

Date : 6 octobre 2019

2 ans d’expatriation au Québec

J’ai récemment fait un petit post sur mon compte Instagram où je fais un rapide bilan de mon sentiment sur mon expatriation, aussi brut que sincère.

Je vous le partage ici.

« A quelques jours de ces 2 années ici, je fais de nouveau le bilan…

Partir vivre à l’étranger, c’est la meilleure décision que j’ai prise dans ma vie et celle que je ne regrette en aucun cas mais c’est peut-être celle-là aussi qui a été la plus difficile à prendre et celle qui comporte le plus d’enjeux. En partant, je savais que ce n’était pas que pour 2 ans. Que ce soit pour rester vivre ici, au Canada, ou partir ailleurs. L’expatriation, c’est beaucoup de bonheur, d’opportunité mais c’est aussi beaucoup d’incertitude, de remise en question, de doute. C’est, de ne pas suivre un chemin tout tracé comportant achat, mariage, bébé. C’est se savoir entourée mais quelquefois se sentir bien seule. C’est d’etre si loin que l’on ne peut aider quand il y a ce besoin. C’est d’etre absent pour des événements qui ne se produisent qu’une fois, et d’avoir le coeur lourd de ne pas être là. C’est d’être obligée, parfois, de faire semblant auprès des proches, que tout va bien pour ne pas les inquieter alors que tu te trouves à un point où tout ce que tu pensais maîtriser, est rendu comme incontrôlable.

C’est d’avoir parfois aussi les nerfs qui lâchent.

Oui.

Et je peux promettre que je ne regrette rien de tout cela.

Bref, don’t worry, I want and I am happy ».

C (…)

Pâte maison pour tarte aux Prunes

Prise de température. 39°C et je parle pas de la température extérieure !

J’annonce, je suis malade, et au fond du lit ! Ce sera donc un article bien court et comme c’est dimanche, c’est recette. Il y a des petites prunes qui trainent sur le comptoir et il fallait bien se remonter le moral pour le goûter… dans un élan de motivation, je m’expulse hors du lit et me voilà avec de la farine partout parce que, qui dit malade, dit difficulté d’exécution.

Pour réaliser la pâte à tarte brisée, il ne faut que 4 ingrédients:

  • 2 tasses 1/4 de farine
  • 180 gr de beurre non salé coupé en petit morceau
  • 1 pincée de sel
  • 1/4 d’eau froide

Personnellement, à défaut d’avoir un robot, j’ai une machine à pain que j’utilise pour mélanger les ingrédients. Donc je dépose la farine et le sel puis j’ajoute au fur et à mesure du mélange les morceaux de beurre et l’eau. Cela va former une pâte. Une fois la pâte formée, il est conseillé de ne pas laisser la pâte en boule mais de l’aplatir et la laisser au frigo 30min à 1H. Je ne l’ai pas laissé au frigo et je l’ai faite cuire directement sans aucun problème.

Pour aplatir votre pâte, je te conseille de mettre de la farine sur le plan de travail et d’utiliser du papier de cuisson ou réutilisable pour la face qui sera en contact avec le rouleau pour éviter qu’elle n’accroche dessus.

Je crois que le plus « compliqué » est fait !

Puisqu’il ne vous reste qu’à déposer les fruits lavés et coupés au préalable. J’ai ajouté dans le fond de la confiture de pomme et framboise sans sucre pour donner un petit plus à ma tarte. Une fois tous les fruits disposés, j’ajoute du sucre sur le dessus et hop hop hop direction le four à 180°C soit 360°F.

Plutôt fière du résultat vu mon état, en revanche j’en ai pas vraiment profité… j’aurais dû m’en douter.

Ce sera l’occasion d’en refaire une !

Bonne dégustation ET Bonne semaine !