2 ans d’expatriation au Québec

J’ai récemment fait un petit post sur mon compte Instagram où je fais un rapide bilan de mon sentiment sur mon expatriation, aussi brut que sincère.

Je vous le partage ici.

« A quelques jours de ces 2 années ici, je fais de nouveau le bilan…

Partir vivre à l’étranger, c’est la meilleure décision que j’ai prise dans ma vie et celle que je ne regrette en aucun cas mais c’est peut-être celle-là aussi qui a été la plus difficile à prendre et celle qui comporte le plus d’enjeux. En partant, je savais que ce n’était pas que pour 2 ans. Que ce soit pour rester vivre ici, au Canada, ou partir ailleurs. L’expatriation, c’est beaucoup de bonheur, d’opportunité mais c’est aussi beaucoup d’incertitude, de remise en question, de doute. C’est, de ne pas suivre un chemin tout tracé comportant achat, mariage, bébé. C’est se savoir entourée mais quelquefois se sentir bien seule. C’est d’etre si loin que l’on ne peut aider quand il y a ce besoin. C’est d’etre absent pour des événements qui ne se produisent qu’une fois, et d’avoir le coeur lourd de ne pas être là. C’est d’être obligée, parfois, de faire semblant auprès des proches, que tout va bien pour ne pas les inquieter alors que tu te trouves à un point où tout ce que tu pensais maîtriser, est rendu comme incontrôlable.

C’est d’avoir parfois aussi les nerfs qui lâchent.

Oui.

Et je peux promettre que je ne regrette rien de tout cela.

Bref, don’t worry, I want and I am happy ».

C (…)

Préparer votre départ, passe par l’achat des billets et de l’AVE

Un seul mot : simplicité, c’est promis !
Pour commencer, si vous faites une recherche Google rapide, vous constaterez qu’il existe plusieurs compagnies aériennes qui offrent un vol France/ Montréal (au départ de plusieurs villes : Paris/Lyon/Nice/Marseille/Nantes/ Toulouse et j’en oublie peut-être). Il y a entre autre Air France, Air Canada, Air Transat, Wow Air et Icelander mais pour ces deux dernières tu n’as pas de bagages en soute inclus, donc à réfléchir.
Je parlerais de la réservation de billets et des compagnies dans un autre article.
L’aéroport de Montréal s’appelle l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal et en réalité il ne se trouve pas à Montréal mais sur l’île de Montréal, plus précisément à Dorval.
Minute papillon ! Avant de penser à l’arrivée,  n’oubliez pas de faire votre demande d’AVE pour pouvoir partir.
L’AVE c’est quoi ? c’est l’Autorisation de Voyage Electronique, un visa qui permet de venir ou de transiter au Canada. Il est réellement IN-DIS-PEN-SA-BLE donc je vous conseille d’y penser.  En plus, pas d’excuses, c’est vraiment simple et rapide de l’obtenir.
Vous voulez en savoir plus sur l’AVE? Lisez la suite, je vous explique.
Déjà l’AVE, concerne qui? Toutes les personnes qui visitent le Canada ou transitent par le Canada, en dehors des citoyens américains, canadiens et résidents permanents du Canada.
Pour résumer l’AVE:
  • ne coûte que 7 CAD
  • valable 5 ans
  • directement relié au passeport valide qui sera présenté à la douane
  • permet de rester 90 jours au Canada en tant que touriste.
  • l’AVE ne dispense pas de présenter son passeport, ce sont deux documents différents qui n’ont pas du tout la même vocation!
  • la demande se fait avant le départ et en ligne uniquement sur le site officiel du ministère de la Citoyenneté et de l’Immigration : Demande en ligne pour l’AVE
  • rapide : délivré dans les heures qui suivent par courriel sur l’adresse que vous avez indiqué.
Petit conseil supplémentaire que j’ai appliqué personnellement: imprimez le document pour le présenter à l’aéroport et conservez-le. D’ailleurs faites une photocopie de votre passeport, personne n’est à l’abri d’une perte ou d’un vol et dans un pays étranger cette copie peut être d’une aide précieuse (mais je ne veux surtout pas porter malheur, mieux vaut prévenir que guérir)
Voilà pour aujourd’hui, j’espère que cet article assez bref vous sera utile. Si vous avez des questions n’hésitez pas à me contacter, je me ferais un plaisir de vous répondre et vous aider.