Brunch #13 : Mirazu Restaurant

Allo ! Je te reviens aujourd’hui avec une nouvelle adresse de brunch. Cette fois, il va te faire un peu voyager parce que c’est un brunch turc. Je te présente le Mirazu, 5215 boulevard Saint-Laurent.

On peut voir les Pafiks en préparation. C’est une pâte roulée à la main garnie de différentes manières comme fêta et épinards, boeufs et persil, ou encore pomme de terre pilées. Ces pâtes garnies ou non, sont cuites sur une plaque en fonte puis tranchée. Un régal !

Cilbir : 3 oeufs pochés dans une sauce yaourt de brebis et beurre et les épices maison, pour 15$

Nemenem : Œufs brouillés dans une sauce tomate, poivrons & fines herbes, pour 12$

Les assiettes sont, comme tu peux le voir, assez colorées. Le café ou thé est offert à volonté avec l’assiette de brunch. On nous offre également une assiette de fruits, de pommes de terre comme accompagnement et du pafiks (pain turc).

Nous y sommes allées à 3 et l’avis est unanime. C’est une bonne petite place pour un brunch goûteux et pas trop cher.

Je te laisse la carte du brunch.

Belle journée !

Date : 6 octobre 2019

Biscotte

Chouette une nouvelle recette !

Non non non, pas cette fois. Aujourd’hui, j’ai eu envie de vous présenter Biscotte et donc de vous parler des hérissons. Parce que oui Biscotte, c’est mon hérisson. Au Québec, c’est légal mais en France ça ne l’est pas par exemple et dans les autres pays européens je ne sais pas…

Tout d’abord, je tiens vraiment à préciser que je ne cherche pas à promouvoir l’adoption des hérissons. Alors oui, il est bien cute ce petit animal, tu peux facilement trouver sur le net des vidéos de mise en scène qui te donneront sans aucun doute envie d’en avoir un. Mais cela reste un animal, un être vivant. Ce n’est donc PAS un jouet. Adopter un hérisson implique beaucoup de choses, beaucoup d’attention et de soins, il faut en prendre conscience.

Son adoption n’est donc pas à prendre à la légère comme pour tous les animaux d’ailleurs.

Pour pouvoir rédiger mon article, je me suis remémorée toutes les recherches que j’ai faite, toutes les questions que je me suis posée, toutes celles que j’ai posé aux éleveurs. Je me suis énormément renseigné avant d’adopter.

Présentation

Le hérisson africain à ventre blanc n’est pas un porc-épic, donc il n’envoie pas ces piques. Le hérissons africains à ventre blanc vient d’Afrique occidentale et a été importé aux Etats-Unis avant d’arriver au Canada. C’est un petit animal discret avec une ouïe et un odorat très développé ce qui compense avec le fait qu’il est quasiment aveugle. Il a une espérance de vie entre 4 et 8 ans. Son corps est recouvert de piques excepté sur le ventre et sur un petit espace au milieu de la tête, c’est son sillon. Mais ne les perds pas sauf lors de sa mue qui a lieu jusqu’à ces 6 mois.

Son lieu de vie

Il faut placer son bac dans une pièce lumineuse pour qu’il puisse suivre le rythme jour/nuit et de caps rentrer en hibernation. Il faudra que son lieux de vie compote une gamelle d’eau, une de croquette, une couverture en polar pour se cacher et surtout une roue (de 12 pouces minimum) pour qu’il puisse faire de l’exercice avec en dessous de la roue un coin litière. Même si le hérisson dort beaucoup le jour et court dans sa roue la nuit, il lui faut un espace de minimum 100litres.

Il faut des parois lisses/pleines, pas de barreaux car le hérisson grimpe partout. Et il risque soit de se blesser en faisant une chute soit en se coinçant la patte. De même, il faut pas utiliser des tissus qui peuvent s’effilocher car cela peut s’enrouler autour d’un membre et bloquer la circulation sanguine et risquer l’amputation.

Son alimentation

C’est la partie la plus simple, les hérissons sont nourris avec des croquettes pour chat. Tu peux lui donner des vers (acheté en animalerie uniquement). Mais les croquettes doivent avoir des ingrédients de qualité, des protéines spécifiques (c’est-à-dire du poulet et non de la volaille), des grains sains et aucun sous-produit, sans charges (comme le maïs ou le soja). Tu peux également varier leur alimentation avec des fruits et légumes mais attention il ne sont pas tous adapter pour leur estomac.

Voici la liste :

Soins et santé

On peut leur donner des bains de patte au quotidien. En effet, quand il fait de la roue, le hérisson a tendance à se salir les pattes. Pour le reste du corps, le bain ne doit pas avoir lieu plus d’une fois par mois. Le hérisson est un petit animal sans odeur.

Il faut avoir peur d’utiliser un coupe-ongle car il faut régulièrement lui couper les griffes. Également, il te faut une pince à épiler, de la poudre de flocon d’avoine et de la vitamine E pour hydrater sa peau qui a tendance à sécher, enfin une balance pour pouvoir contrôler son poids.

Les hérissons peuvent être sujet à des maladies comme tous les animaux. Il peuvent avoir un cancer, être sujet à l’obésité, attraper des mites. La maladie la plus grave chez le hérisson, c’est le Wobbly. C’est une maladie neurologique qui est fatale. L’animal commence par avoir de la difficulté à se bouger et fini par se paralyser.

Son comportement

  • Actif : Petit mais de nature active et souvent curieuse, il a besoin de bouger, grimper, courir. C’est pourquoi une roue est indispensable. Mais vous ne pourrez jamais jouer avec lui comme vous pouvez le faire avec un chien ou un chat.
  • L’auto-onction : Le hérisson peut parfois produire une mousse blanche, il va se contorsionner et le déposer sur ces épines dans le bas de son dos. Il va faire cela quand il rencontre un objet ou un aliment pour la première fois. Il va lécher l’objet puis produira une mousse blanc. Elle part d’elle-même rapidement et n’est pas dangereuse pour nous.
  • Se mettre en boule : Si le hérisson a peur ou est fâché, il se mettra en boule pour se protéger.
  • Il n’y a pas de différence de caractère entre un mâle et une femelle

Ce qu’il faut savoir ABSOLUMENT

  • C’est un animal nocturne et indépendant, il vit donc la nuit et dors essentiellement le jour.
  • Il faut maintenir la pièce de vie, peu importe la saison (été comme hiver), à une température entre 22° et 27°C (idéalement, 23°/25°C) et l’exposer suffisamment à la lumière/ soleil. Sinon il risque de tomber en hibernation. Son corps devient froid, ces organes fonctionnent alors au ralenti et finissent par s’arrêter. L’hibernation pour les hérissons est dangereuse car elle peut entrainer la mort de l’animal.
  • trouver un vétérinaire spécialisé en animaux exotique et qui s’est déjà occupé des hérissons car encore une fois, ce sont des animaux particuliers

Un hérisson a besoin de temps, tu dois le lui accorder pour le socialiser. Il faut donc le manipuler, l’habituer à soi, même si au début il va se mettre fréquemment en boule donc cela va piquer et qu’il va aussi essayer de t’intimider. Il ne faut jamais désespérer mais il faut aussi savoir que certains hérissons ne seront jamais sociable et resteront grognon à vie. C’est plate mais on ne peut aller contre nature.

Les questions courantes

Est-ce que ça pique ? Quand il se met en boules, oui. Ces piques sont en batailles donc cela peut piquer. Mais quand l’animal n’a pas peur et qu’il est déboulé, il est tout à fait possible de le manipuler et le caresser.

Éleveur ou animalerie ? Je vous recommande de prendre un hérisson chez un éleveur et non dans une animalerie. Pourquoi ? Simplement parce que chez l’éleveur il aura été manipuler dès son plus jeune âge et puis il ne faut pas entretenir le commerce des animaux dans des boutiques. Les vendeurs n’ont pas le temps de s’occuper des animaux. Pour choisir un éleveur, il faut vérifier que celui-ci est soucieux du bien être de ces animaux. Il doit pouvoir vous prouver qu’il n’y a pas de gêne de consanguinité dans la reproduction et il doit pouvoir vous garantir contre la maladie du Woobly.

Est ce que ça sent ? Non. Il ne dégage pas d’odeur et est rendu propre si habitué à l’être dès son plus jeune âge.

Est-ce qu’ils font du bruit comme les cochons-dindes ? Pas vraiment, cela va être un son très discret. Mais ils peuvent gazouiller, éternuer. Sinon il font le plus souvent le Huffing Sound dans le but de faire peur parce que lui-même à peur.

Est-ce que ça mord ? Non, ce n’est pas dans sa nature ni son moyen de défense. Mais cela peut arriver et dans ce cas, cela peut faire très mal. Les cas qui peuvent l’amener à mordre sont, si vous lui faites mal ou si vos mains/peau a une odeur de nourriture. Donc il est important de bien se laver les mains avec un savon sans odeur avant de prendre le hérisson, de même qu’il est important de bien se laver les mains après.

Est-ce un animal adapté aux enfants ? Selon moi, non.

BISCOTTE

Je pense avoir fait une bonne petite présentation sur les hérissons africains (domestiques). Je ne suis pas éleveuse, vétérinaire ou une professionnelle. J’ai vraiment fait avec les informations reçus par des éleveurs. Mais si jamais vous avez des questions, je serais ravie de pouvoir vous apporter mon aide et répondre à vos interrogations.

Je prend du temps pour elle, pour nettoyer sa cage, lui nettoyer les pâtes quotidiennement, la manipuler. Mais ce n’est pas évident tout les jours, parfois elle peut être grognon et ne pas avoir envie d’être manipulée donc elle manifestera son mécontentement. J’aime énormément cette petite boule de pique. Mais encore une fois, l’adoption de cet animal n’est pas à prendre à la légère et doit être murement réfléchi !

Date : 2 juillet 2019

DAYS OFF au Québec

L’article qui fait plaisir!

Si si si, un peu quand même, car je vous parle de jours fériés. Cet article m’est venue en tête car on vient juste d’avoir un week-end prolongé pour la St Jean et que dans quelques jours, on remet ça avec la fête du Canada. Et qu’est ce que ça fait du bien au moral surtout quand il fait un temps magnifique comme on l’a eu et quand les vacances se font attendre. Mais ça fait du bien au moral aussi quand les vacances sont déjà passées (avec cette horrible sensation que cela fait déjà beaucoup trop longtemps! Oui je parle de moi… Me déprime pas davantage, d’accord).

Alors, qui dit changement de pays et surtout de continent signifie forcément changement des jours fériés. Nous gardons les traditionnels 1er janvier et 25 décembre et nous pouvons oublier, tirer un trait illico presto sur 1er et 8 mai, 14 juillet, 15 août, 1er et 11 novembre, bien propre à la France.

Ton calendrier

Maintenant vous pouvez inscrire dans votre bel agenda tout neuf ces dates qui sont fériées, chômées et payées (évidemment je ne parle des personnes bossant dans la restauration, le service etc, vous êtes à part à ce niveau comme en France d’ailleurs). Aloooooors :

  • le Vendredi saint ou le lundi de Pâques, au choix de l’employeur, parfois l’employeur vous donnera les deux jours.
  • le lundi qui précède le 25 mai, c’est la Journée nationale des patriotes au Québec. Dans le reste du Canada cela correspond à la fête de la Reine Victoria.
  • le 24 juin qui est le jour de la fête nationale du Québec, c’est la Saint Jean-Baptiste et c’est le jour pour sortir les drapeaux fleurs ornés de la fleur de Lys (Comme sur le balcon en photo, prise lors du défilé). Pour la Saint-Jean-Baptiste, il y a un défilé en l’honneur du Québec, des Québécois. Le bleu et le blanc sont les couleurs à l’honneur ce jour-là.
  • le 1er juillet (reporté au 2 juillet si cela tombe un dimanche) car c’est la Fête du Canada! Ce jour est aussi appelé Journée de la Confédération, jour de la création du Canada. Ce jour-là est assez particulier surtout au Québec. Pourquoi ? Parce que la plupart des contrats de location/baux prennent fins de jour là, donc beaucoup de gens vont déménager le 1er juillet. On en entend aussi beaucoup parlé parce que de nombreuses personnes vont abandonner leurs affaires (meubles, vaisselles, etc) sur les trottoirs.
  • le 1er lundi de septembre, c’est la fête des Travailleurs. Cela correspond un peu à notre 1er mai en France.
  • le 2e lundi d’octobre qui correspond à l’Action de grâce canadienne (Thanksgiving). Il ne faut surtout pas confondre avec l’Action de Grâce des américains (qui a lieu le 4e jeudi de novembre).

Encore une fois, je précise que je parle pour une majorité de salariés, car dans certaines professions comme en France, ces jours fériés ne sont pas appliqués. De même,si tu es amené à devoir travailler lors d’un jour férié tu auras le droit au rapport de ce jour chômé en jour de repos ou bien à une indemnité compensatoire.

Profite de tes DAYS OFF pour partir explorer le Québec et ailleurs !

Date : Mardi 25 juin 2019

Brunch #10 Lov Restaurant McGill

WEEK-END ?

Le Week-end, c’est le jour du…???? BRUNCH, évidemment !

Aujourd’hui avec mon chéri, nous sommes allés déjeuner au restaurant Lov Mcgill situé au 464 rue McGill à Montréal. J’ai eu envie d’aller essayer celui là parce que j’avais vu les jolies assiettes sur internet et le cadre avait l’air particulièrement agréable. Donc je voulais voir ça de plus près.

Ils ont un menu déjeuner, diner, snack et un menu brunch.

Je ne suis pas vegan, ni végétarienne, mais j’ai considérablement réduit ma consommation de viande. J’en mange encore mais j’apprécie de plus en plus les plats végétariens.

Local Organic Végé

C’est donc un restaurant vegan et végétarien. Ils proposent des plats santés.

Le cadre est vraiment très soigné, très zen, nature dans des tonalités de blanc et de vert.

Le dessus des tables et du comptoir sont en marbre, ce qui ajoute un esprit chic au restaurant. Il est également connu pour ces fauteuils en osier suspendus au plafond. Ils ajoutent une atmosphère légère au lieu.

Concernant le menu:

Il propose des plats pour le brunch de 6 à 18$, des accompagnements entre 2 et 3$ et enfin des boissons entre 3 et 11$.

J’ai pris une tartine avocado (Purée d’avocat, concombre, piment d’Alep, fleur de sel, (9$) et des pommes de terre déjeuner (3$) avec un thé sur glace (3$). Mon copain a pris l’assiette de Gnocchi di Casa(Gnocchi de patate douce et sarrasin, pesto chanvre et basilic, roquette, parmesan d’amande, 16$).

Brunch santé

L’assiette de gnocchi était vraiment bonne. Cela change de la recette traditionnelle aux pommes de terre. Et ce fût une petite découverte pour le parmesan d’amande. En mangeant une bouchée de gnocchi avec le parmesan, l’illusion y était.

Pour ma part, la tartine d’avocat était bonne, certes très belle mais classique. J’ai trouvé qu’il n’y avait pas assez de purée d’avocat, donc j’avais plus le goût du pain et des concombre que de l’avocat.

Là où j’ai été déçue, c’est par les pommes de terre déjeuner, pour moi c’était comme les potatoes que l’on peut s’acheter au rayon surgelé du supermarché donc pas extraordinaire et je regrette un peu de les avoir prises…

Les quantités ne sont pas énormes donc pour les gros appétits, je ne suis pas sur qu’il serait satisfait. Mais il faut préciser que la présentation des assiettes est vraiment très soignée. Cela donne envie de manger !

Le personnel du restaurant est vraiment très agréable et aimable, ils sont également aux petits soins avec la clientèle. Ils viennent nous resservir de l’eau, nous demander si cela nous convient. Ils sont là mais toute en discrétion.

Même les toilettes valent bien un petit détour…

Je recommande donc volontier cette adresse pour un brunch sain dans une ambiance détendue.

Pour la période estival, ils ont même une petite terrasse pour pouvoir déjeuner en plein air !

Et toi, tu aimes la cuisine végétarienne, vegan ?

Voici leur site internet : LOV RESTAURANT

Date : Dimanche 9 juin 2019

Brunch #9 : Le Santa-Barbara

Ville de la Côte Est de la Californie…

Ah non pardon!!

On m’informe que l’on est pas dans la bonne rubrique …hélas.

Un brunch, bon c’est bien aussi un brunch, non ? Oui un brunch c’est hyper sympa mais j’avoue que le soleil c’est encore mieux et au moment où je rédige cet article, il pleut alors forcément… Il pleut beaucoup trop même pour un 2 juin…I NEED SUN!

Bref, revenons s’en à cette adresse et à nos assiettes.

Le Restaurant Santa-Barbara est situé sur la rue St Vallier, vers la station Beaubien. Pour être totalement honnête, nous n’étions pas destinées, mon amie et moi, à aller bruncher dans ce restaurant ce dimanche matin car nous nous étions donné rendez-vous au restaurant « La brume dans mes lunettes ». Un petit restaurant qui se trouve dans la même rue un peu plus loin. Mais une fois sur place, le personnel nous a indiqué qu’ils ne prenaient plus de commande pour déjeuner car il y avait trop de monde… bon et bien changement de programme de dernière minute. Direction le « Santa Barbara » que j’avais vu en arrivant alors hop, nous y voilà.

Le resto végé de la Petite-Patrie

Nous avons eu un peu d’attente, alors qu’il y avait quelques tables vides mais ce n’est pas grave! On a le temps, c’est dimanche et on brunch alors on met le temps sur pause et on profite de cette journée de repos. Et puis on s’est installée tranquillement sur le banc à l’entrée pour commencer à papoter. Le cadre du restaurant est plutôt sympathique et agréable. Et j’ai noté qu’il y a de nombreuses icônes de la Vierge dans la déco.

Le Santa Barbara propose une carte végétarienne (mais pas exclusivement) puisqu’il propose aussi un plat carnivore et la possibilité de prendre de la viande en supplément dans les plats végés, les non-végétariens peuvent donc aussi y trouver leur compte. Oui oui oui, ici, ils veulent satisfaire tout le monde!

Les choix proposés sont originaux, ça change du classique brunch oeufs/bacon/pain grillé. Je dois souligner que les assiettes sont joliment présentées et sont vraiment très colorées ! Alors autant dehors, il fait tout gris, mais dans nos assiettes c’est l’été ! Et cela donne envie !

Je vous laisse voir ça par vous-même …

L’assiette de mon amie, le Bruncheur à 15$
Mon assiette, l’architecte à 14$.

Alors, elles te donnent envie aussi ces jolies assiettes ?

Je suis ravie d’avoir découvert cette place, les plats y sont vraiment bons et la présentation est soignée. Le seul bémol, le prix que je trouve un peu élevé, compte tenu de la quantité dans l’assiette et il n’y a pas non plus de thé ou café compris dans le prix de l’assiette. Mais la qualité est là. Je n’ai pas été déçue de mon plat alors hop, il entre ma liste des bonnes adresses pour bruncher.

Adresse : 6696 rue de Saint-Vallier, Montréal

  • Lundi – fermé
  • Mardi au Jeudi : 17h30 à 22h
  • Vendredi : 17h30 à 23h
  • Samedi : 10h à 14h et 17h à 23h
  • Dimanche : 10h à 15h et 17h à 21h

Le Santa Barbara

Date : 2 juin 2019

Brunch #8 Station W – Verdun

Bon matin !

Je reviens pour une nouvelle adresse parce j’aime bien partager mes petits coups de coeur et cette place en fait partie !

Cette petite adresse n’est pas du tout dans mon quartier, ni proche de chez moi mais comme nous nous rendions au Festival Cabane Panache et Bois Rond. On a donc profité de l’évènement pour tester un brunch dans le quartier de Verdun. J’ai fait mes petites recherches, merci Google et tous les gentils contributeurs qui commentent et postent des photos. Good Job ! Vraiment ! Ça m’a donné envie de tester, Station W Café – Verdun qui se trouve 3852 Rue Wellington. Au vu des photos, les plats étaient joliment présentés, et le restaurant avait l’air sympathique.

Alors GO!

Une fois arrivée, la devanture ne paye pas trop de mine et quand on pousse la porte… Le restaurant est lumineux. Mais on se rend vite compte qu’il n’y a plus du tout de place (je voyais vraiment ça plus spacieux). Il y avait vraiment beaucoup de monde, pas une seule petite place de libre et il y avait déjà une petite file d’attente. Tant pis, on se met dans la file pour commander et on espère discrètement qu’une place pour 2 personnes se libère, histoire de pouvoir déguster notre plat tranquillement.

Dis-moi ce que tu veux manger

On regarde la carte qui est affichée, dur dur de choisir (comme souvent pour moi). Mais comme souvent (voire toujours quand j’y pense), on essaye de prendre 2 plats vraiment différents, pour pouvoir goûter à plus de saveurs.

Par chance, un petit coin sur la grande table noire se libère et nous nous y faufilons.

Nous avons donc pris un grilled-cheese au fromage Havarti, bœuf braisé et moutarde de Dijon, accompagné de 2 petites salades (une salade de lentilles et un taboulé). Nous avons également pris une assiette brunch composée de deux oeufs pochés sur beignets au chèvre et citron, jambon maison effiloché, roquette et sauce au cari, avec du café filtre.

Pour commencer le café avait du goût, il était corsé ! Rien à voir avec le jus de chaussette que l’on peut parfois avoir dans les Mcdo, Tim Hortons et compagnie, ça dépanne certes, mais quand on est amateur de bon café… Donc, rien que le café était déjà plus que satisfaisant pour un café filtre.

Le grilled-cheese, c’est simple mais il était savoureux, avec du pain de campagne et le petit goût de moutarde. Les salades étaient également très satisfaisantes, bien assaisonnées, si j’en avais eu plus cela ne m’aurait pas déplu !

L’assiette brunch, elle, elle était particulièrement bien présentée, comme vous avez pu le voir sur les photos. Les oeufs étaient mollets à souhait, un petit coup de couteau et le coeur a coulé sur les petites galettes de chèvre chaud.. Un régal ! Ajouté à cela, la sauce au cari ! Franchement ce plat était savoureux, on en a pas laissé une miette.

Bref, je vous recommande vivement cette petite adresse pour un café, un petit brunch ou un lunch. Les plats sont frais et faits maisons, le personnel est gentil et les prix ne sont pas excessifs. Je pense que vous pouvez même vous y installer pour y travailler vu le nombre de personnes avec leur ordinateur ou des fiches..

Alors, convaincu ?

Bon dimanche !

  • Lundi au vendredi : 7h à 18h
  • Samedi et dimanche : 8h à 19h

Date : Avril 2019

Brunch #7 : Le Jurançon

Dimanche 10 mars, jour du petit brunch entre copine et le grand retour de la neige ! Je ne l’avais pas vu annoncée celle-là…La veille grand ciel bleu et soleil, j’avais ressorti mes baskets blanches. Ce matin, je les ai troquées contre mes bonnes bottes de neige parce que 15 cm dans la poudreuse c’est un peu le parcours du combattant. Bref, j’arrête de vous parler mode et météo, on est sur cet article pour parler bouffe ! Compris chef.

Donc j’en reviens à nos moutons, ou plutôt à nos assiettes…Avec ma partenaire de brunch, on est allé tester le brunch du petit restaurant « Le Jurançon ». Point de RDV stratégique, proche du métro Beaubien et du métro Jean-Talon, proche de chez nous, prix qui semble raisonnable. Il se décrit comme un bistro proposant des mets du sud-ouest la France et un brunch le dimanche. Nous, nous y allons pour bruncher. La carte est simple, les assiettes que l’on voit circuler sur internet, nous donne envie.

Petite salle, avec avec une dizaine de table donc une ambiance assez intimiste bien loin des autres places bondées pour un brunch dominical et un immense Pothos règne dans la salle. Le personnel est souriant, le patron a même eu une petite note d’humour à l’arrivée de mon amie. Cela nous promet un bon moment.

Alors parlons peu mais parlons bouffe.

Comme je le disais plus haut, propositions d’assiettes de brunch classique mais qui nous a donné envie. Toutes les assiettes sont au prix de 13,25$ +taxes en dehors de trois assiettes (un peu moins chères) et il y a un café ou un jus d’orange compris.

J’ai opté pour l’assiette provençale avec le verre de jus d’orange et mon amie pour l’assiette nordique avec un thé.

Mon assiette provençale se compose de : 2 oeufs bénédictines avec fromage de chèvre, ratatouille de légumes et sauce hollandaise sur muffin anglais, pomme de terre à l’ail, baguette grillée et avec un petit bol de fruits (pomme, ananas, melon).
L’assiette nordique de mon amie se compose de : 2 oeufs bénédictines avec saumon fumé et sauce hollandaise sur muffin anglais, pomme de terre à l’ail, baguette grillée et avec un petit bol de fruits.

Nous avons également eu un petit pot de beurre et de confiture pour notre pain grillé. Le petit détail qui m’a conquise.

Honnêtement, c’était bon, l’oeuf était parfaitement cuit, coulant à souhait, comme on les aime. Les pommes de terre étaient bien cuites. Le seul bémol que j’ai à souligner, c’est que je n’ai pas du tout senti le goût de l’ail qui est annoncé sur la carte. En dehors de cela, c’était deux assiettes simples et bonnes.

« Un mariage entre la France et le Québec « 

Horaires:

lundi et mardi : Fermé
mercredi/jeudi/vendredi: 11:30-14:00/17:30-23:00
samedi: 17:30-23:00
dimanche: 10:30-14:00

Adresse : 1028 rue Saint-Zotique Est, Montréal.

Prix: Environ 15/20 dollars pour le brunch

Brunch #6: Le Burgundy Lion pour le Griffintown Gourmand

Le Festival G. c’est le festival de Griffintown gourmand et gastronomique, qui a lieu du 7 au 17 mars 2019. C’est un évènement organisé par la Société de Développement Commercial. Il a pour but de faire découvrir ou redécouvrir les restaurants de ce quartier, mettre en avant la gastronomie et le patrimoine de ses différentes adresses.

Alors, samedi 9 mars, avec mon compagnon nous sommes allés bruncher au Pub Burgundy Lion.

AU PROGRAMME, il y a 3 formules :
– les Belles Tables d’hôte du Soir: 22$ à 52$ avec un cocktail ou un verre de champagne offert ainsi qu’une entrée ou un dessert gratuit.
– les 5 à 7 Branchés: 17$ ou 22$ incluant un cocktail ou un verre de champagne offert.
– les Brunchs Gourmets : 17$ ou 22$ avec un Mimosa ou un cocktail offert ainsi qu’une entrée ou un dessert gratuit.

Il y a 18 restaurants qui participent à ce festival.

Brunch gourmet

Nous avons choisi le brunch gourmet à 22$ du Pub Burgundy Lion. Pourquoi ce choix? Tout simplement parce que les plats proposés se trouvaient également à la carte. Ils n’étaient pas là, pas juste pour le festival donc j’allais voir réellement ce que donne leur carte classique. Pour moi, c’était un point important pour se fier si c’était une bonne adresse et j’ai trouvé que la formule proposée était tout à fait correct rapport plat proposé et prix. Les plats proposés étaient également ceux qui nous ont le plus attirés et au moins on avait la possibilité de choisir un plat différent. Enfin, le brunch parce qu’on adore tout particulièrement découvrir des nouveaux brunchs sur Montréal donc le choix a été vite fait.

Depuis que je suis ici, j’entends souvent parler de Mimosa. J’ai enfin goûté à ce breuvage. Honnêtement, il n’y a pas de quoi casser 3 pattes à un canard. Le jus d’orange je l’aime seul et si réellement c’est du champagne et non du mousseux qui est mélangé au jus, alors je trouve ça dommage de gâcher un tel produit. Cet avis n’engage que moi mais je vous le donne. Hop

Mimosa : cocktail à base de champagne et de jus d’orange. 

Finalement, je suis la seule à avoir pris la formule du festival car mon compagnon n’aime pas le Champagne et l’autre cocktail proposé était à base de Vodka donc pas dans nos goûts non plus. Et puis, d’avance on savait que l’on allait picorer dans l’assiette l’un de l’autre.

J’ai pris de mon côté l’assiette aux inspirations de l’Inde avec le BANGALORE BREAKFAST et mon compagnon a choisi le FISH &CHIPS. Nous avons également pris en plus un Scotch egg, histoire d’avoir un brunch encore plus complet.

SCOTCH EGG : Oeuf cuit dur entouré de saucisse maison, sauce branston, rémoulade : $7
FISH AND CHIPS : Morue, panure à la Burgundy ale, frites, purée de petits pois, sauce tartare : $16
BANGALORE BREAKFAST : Poulet Tikka masala, pomme de terre, vieux cheddar, oeufs, raita, pain naan, lime, coriandre : $18

Finalement, on n’aurait pas dû commander ce fameux Scotch Egg car c’était un peu la déception entre nos 3 plats. L’oeuf était trop cuit, nous l’avons trouvé sec et sans intérêt. Nous avions testé les oeufs écossais pour la première fois dans le restaurant Chez Régine qui se trouve rue Beaubien et dont nous gardons un bon souvenir gustatif.

La quantité dans les assiettes était tout à fait correct et nous sommes ressortis le ventre plein.

Le festival Gourmand

Petite info supplémentaire sur le festival, mais pas moins importante, c’est que le festival va verser 1$ à la Fondation des Etoiles qui soutient la recherche pédiatrique. Cela ne paraît pas énorme, mais chaque dollar compte, donc c’est une raison de plus d’y participer.

La page internet de l’évènement : http://lesquartiersducanal.com/festival-griffintown-gourmand-gastronomique/

La page de la Fondation des Etoiles :http://www.fondationdesetoiles.ca/fr

Adresse : 2496 Notre Dame O. Montreal, Quebec H3J 1N5
Phone : 514 934 0888
info@burgundylion.com

Lundi au Vendredi : 11:30AM-3AM
Le déjeuner/brunch est servi tous les samedis et dimanches de 9h à 14h

Régalez-vous pour la bonne cause !

Brunch #5 Le Bazar Café

L’année dernière à peu près à la même date (à quelques jours près) je prenais mon « tout premier brunch entre copines »
2019-01-12 02.42.21 1-01.jpeg
On a laissé ce petit rendez-vous de coté pour en organiser entre couple d’amis et puis au mois d’août, avec mon amie, on a décidé d’instaurer ce moment plus souvent et juste entre filles. Il arrive que l’on ait des périodes où le temps passe à une vitesse…. On ne prend pas le temps de s’envoyer un message (même si cela arrive très rarement). Ce petit moment, devient notre moment, on se retrouve dans  une place différente à chaque fois. C’est le moment idéal pour décompresser, papoter et bien manger. Pour le brunch de janvier, nous sommes allées avec mon amie au Bazar Café sur Beaubien.
J’ai découvert cette place grâce à une insta foodie et j’ai eu envie de le tester à mon tour!
J’avoue honteusement que je suis arrivée un peu (beaucoup) en retard. Je n’ai même pas pris le temps de regarder la salle. Mais je tiens à souligner que contrairement aux autres lieux, où je suis ultra indécise concernant le choix de mon brunch (C’est un peu comme si je jouais ma vie dans cette décision), là, pour une fois, vraiment pour une fois je savais d’avance (avant même de venir) ce que j’allais choisir : « La marocaine » !
La marocaine, qu’est-ce que c’est ? Alors c’est une cassolette d’oeufs servie sur une sauce tomate aux herbes fraiches et merguez. Une petite assiette accompagnait de pommes de terre rissolées, une salade verte et 4 morceaux de fruits (pomme, orange, ananas, melon). Elle est au prix de 14,50 $ +1,75 pour un café filtre.
Mon amie a choisi de prendre une assiette vegé, la « Kale« . Cette assiette se compose de deux oeufs bénédictines servis sur muffin anglais, kale et aubergine grillés, le tout accompagné également de pommes de terre rissolées, de fruits et d’une petite salade verte.

Photo prise par mon amie Gwen

Honnêtement, je trouve que les assiettes sont bien servies. J’ai pu voir d’autres assiettes passées à coté de nous, et qui étaient toutes aussi copieuses.
Le seul point négatif que j’ai à apporter c’est qu’il n’y a pas de café filtre ou thé offert avec la formule brunch. C’est donc un supplément.  En toute franchise, j’en ai pris un mais il n’avait rien d’exceptionnel (je le préfère plus fort) et il m’a été apporté presque froid…. c’est un peu dommage. Mais je ne garde pas ce point négatif en mémoire. En dehors de ce détail café, c’est une adresse que je te conseille.
Tu peux retrouver le menu du Bazar Café sur leur page Facebook
A bientôt pour une nouvelle adresse BRUNCH
Date : Samedi 12 janvier 2019

Le logement

Se loger, une simple formalité ?
Finalement pas tant que ça!
On entend dire et on lit partout que trouver un logement sur Montréal c’est « finger in the nose ». Je ne suis pas tout à fait de cet avis et je vais vous expliquer pourquoi.
Nous avons débarqué sur Montréal au mois d’octobre et nous avons été gentiment hébergé quelques jours chez un ami. Il faut savoir que c’est évidemment plus simple de déménager en début de mois. Que ce soit pour une cession de bail ou la signature d’un nouveau bail.
On considère souvent que c’est simple de trouver un logement en comparaison à la France, car ici il n’y a pas à apporter les 3 derniers bulletins de salaire + un avis d’imposition + des pièces d’identité + attestation d’emploi + caution et parfois même un garant…
Ici, il suffit normalement juste de donner noms et coordonnées, et l’enquête de crédit. Le propriétaire peut éventuellement demander un garant.
En revanche, il est interdit au propriétaire de demander
  • permis de travail
  • passeport
  • numéro d’assurance-sociale (NAS)
  • numéro du permis de conduire
  • numéro de la carte d’assurance-maladie
  • numéro de compte bancaire
  • une caution
Choses que nous ne savions évidemment pas en arrivant ! Comme nous ne le savions pas, nous avons fourni la plupart de ces documents à notre propriétaire car nous ne voulions pas passer à côté du logement. 
Pour ceux et celles qui se posent la question, je ne conseille pas de réserver un appartement quand on n’est pas sur place. Oui, il y a toujours des personnes mal intentionnées qui vont user et abuser de notre confiance. Et au-delà de l’abus de confiance, je vais expliquer le fonctionnement un peu plus bas des baux. Si tu signes un bail d’un an et que ton logement ne te convient pour X raisons, que je vais également évoquer, ton séjour risque de virer au cauchemar. Entre les photos et la réalité, il y a tout un monde.
Donc, ne te complique pas ton arrivée et réserves-toi un Air BnB, le temps de faire tes recherches et de profiter des premiers jours.
Comment trouver un appartement ?
Sur internet, ce sera le premier conseil à donner, surtout si tu n’as pas encore de téléphone car tu pourras communiquer par courriel facilement.
Concernant les sites internet, tu as les principaux comme :
  • Kijiji, Craiglist, LesPacs, logisquebec.com
Ensuite, il y en a d’autres qui peuvent être bien mais je pense qu’ils sont moins actualisés que Kijiji par exemple.
Concernant la sphère internet, tu as également celle qui s’est développée grâce aux réseaux sociaux ! Il existe donc aujourd’hui plusieurs groupes facebook, en voici  quelques-uns:
Tu as même des groupes facebook pour trouver un logement par quartier, comme:
Enfin, si tu n’as pas trouvé ton bonheur sur internet, tu peux toujours trouver ton bonheur en te baladant dans les rues, tu verras les locations signalées par des pancartes, mais la plupart du temps il faut donc appeler.
Si tu résides dans un appartement qui ne te convient pas, que tu n’en peux plus d’entendre tes voisins, de mourir de froid l’hiver chez toi/mourir de chaud l’été, c’est le moment de signifier à ton propriétaire que tu ne reconduiras pas ton bail au 1er juillet. Il y a un délai à respecter comme en France de non-reconduction du bail.
Comprendre le langage des annonces
Nouvelle épreuve !
Ici, tu ne trouveras aucune annonce indiquant la superficie en mètre carré mais ce sera plutôt en nombre de pièces.
Cela commence au 1 ½. Le « ½ » signifie que le logement possède une salle de bain/douche, sachant que les toilettes sont toujours dans la salle de bain/douche. Pour exemple, un « 4½ » aura normalement deux chambres à coucher, une cuisine et un salon, en plus de la salle de bain/toilettes.
L’indication RDC, signifie que l’appartement est donc au niveau du sol.
L’indication Sous-sol ou demi-sous-sol signifie que l’appartement est au niveau -1 d’un immeuble. Ce type de logement est souvent plus frais en été mais également en hiver et très souvent moins bien éclairé, mais ils auront pour avantage d’être moins chers.
Meublé, non meublé, semi-meublé : « meublé » indique que le logement comprend les meubles nécessaires de vie donc il y aura lit, table, bureau, sofas, électroménagers et parfois même la vaisselle. Les meublés sont pratiques lorsque l’on vient d’arriver car cela évite de devoir tout acheter, mais ce type de logement aura un coût mensuel plus élevé. Les semi-meublés ce sont les logements où la cuisinière, le réfrigérateur peuvent être compris dans la location, parfois même il y aura également le micro-onde, lave-vaisselle, laveuse et sécheuse. Enfin, le non meublé, il n’y aura rien de tout ce qui a été énuméré avant.
Les charges : comprises ou non comprises ? L’eau froide est gratuite lorsque l’on est locataire. En revanche, il reste l’eau chaude, le chauffage et l’electricité, pour cela il y a HYDRO-QUEBEC. Si les charges sont comprises alors ce sera le même loyer que tu payeras au propriétaire donc aucune surprise pour l’hiver. Si les charges sont non comprises alors tu devras ouvrir un compte chez hydro-quebec et ta facture sera en fonction de ta consommation classique.
Les mentions supplémentaires qui peuvent apparaître sont :
  • Laveuse/sécheuse : machine à laver/sèche-linge
  • a/c : pour l’air climatisé, qu’il soit central ou installé dans différentes fenêtres.
  • Nf :  quand le propriétaire interdit de fumer dans les logements.

Capture d’écran 2019-01-05 à 10.53.59.png

Localisation
Quand on lit une annonce, le logement sera toujours idéalement situé ? Mais idéalement situé pour qui ? Cela va dépendre de tes besoins, des commerces, moyens de transport…
De plus, la notion de distance est différente d’une personne à l’autre. Il m’est déjà arrivé de lire “proche station de métro” et celle-ci se trouvait à plus de 3km à pied. Personnellement je trouve cela trop loin. 
Pour résumer, lorsque tu chercheras ton logement, fais en fonction de ta situation personnelle et pense à regarder:
  • les transports, station de bus et métro
  • emplacement de parking si tu as une voiture
  • proximité avec des commerces d’alimentation
  • rue bruyante ou calme
Et ensuite en fonction de tes critères de sélection, tu pourras repérer quel arrondissement te correspond le mieux. Pour visualiser, rien de mieux que Googlemap!
Maintenant que j’ai parlé des recherches de façon générale, je vais te faire part de ma propre expérience et donc essayer de te conseiller au mieux.
Regarde bien les installations électriques, s’il n’y a pas de moississures (oui oui tu as bien lu), l’état des fenêtres, cela te donne une idée de la qualité de vie du logement. Tu peux ensuite regarder sur le site d’hydro Quebec (avec le code postal du logement et le numéro de l’appartement si c’est dans un immeuble), la consommation annuelle de l’appartement. Cela permet de te donner une petite idée, de l’isolation thermique du logement. Lorsque, j’ai visité mon premier logement, il faisait bien chaud, je le pensais vraiment bien isolé et je ne connaissais pas le site d’hydro Quebec. La locataire cherchait à quitter son logement absolument et m’a fait croire que ma facture ne serait que de 30$. La réalité a été tout autre car c’était plus de 300$ pour 2 mois en chauffant au minimum. Essaye de visiter l’appartement en milieu de journée ou début de soirée mais pas trop tard, car tu ne te rendras pas compte si l’appartement est lumineux ou pas, si l’immeuble est bruyant ou non.
Il ne faut pas t’attendre à trouver la perle rare dès la première visite. Pour ma part, que ce soit pour mon premier logement ou pour le deuxième, j’ai effectué à chaque fois une dizaine de visite d’appartement. Donc ne te décourage pas, et surtout ne soit pas non plus découragé lorsque tu fais des visites groupées. Cela arrive souvent que les propriétaires organisent des visites avec plusieurs personnes. Il faut avoir le meilleur dossier dans ces cas-là, et avoir également des papiers à fournir pour se donner le plus de chance, ce qui n’est pas évident lorsque l’on vient d’arriver au Canada.
Autre conseil, jouer franc jeu et dire que tu viens d’arriver, que tu n’as donc pas d’enquête de crédit, si tu as la possibilité d’avoir un garant propose cette option.
Le jour où tu as le moindre problème avec une location, tu peux aller consulter gratuitement la Régie du logement et tu peux également aller voir les  Comités de logement qui se répartissent en fonction des différents arrondissements de Montréal.
Where do you live ?
20180918_174413-02-01.jpeg

N’hésite pas à partager ton expérience en commentaires.

Bonne visite!