Le jet lag on en parle ?

France / Montréal, c’est environ 7h de vol et 6h de décalage. Quand il est midi au Canada il est 18h en France (Je sais je suis parfaite en calcul, vous pouvez le dire).
Alors le jet lag c’est quoi ?

C’est un décalage horaire, suite à un voyage rapide à travers plusieurs fuseaux horaires (donc en avion). Le corps met du temps à se remettre de ce changement brutal de rythme jour/nuit.

Il est indiqué que cela disparaît naturellement au bout d’une semaine… je ne dois pas être conçue comme tout le monde parce que j’ai eu énormément de mal à me mettre dans ce nouveau fuseau horaire. Il m’a fallu presque un mois. J’étais épuisée psychologiquement. Cette fatigue s’est accumulée à cause de mes troubles du sommeil, à la période assez intense parce qu’on avait envie d’explorer Montréal. Nous faisions beaucoup de marches, de découvertes, nous cherchions parallèlement à cela un logement donc enchainement des visites. Puis, il y a eu la période d’emménagement. On a donc eu des journées tellement chargées que j’avais beau essayer de résister…. 10 min dans un fauteuil pour que je m’endorme comme une masse dès 16h. Résultat, je me réveillais en pleine nuit vers 3/4H avec l’impossible envie de me rendormir. Et puis, j’ai dit stop! J’ai dû me faire violence et j’ai fini par décaler progressivement  mon heure de coucher pour me régler doucement mais surement!

Autant vous dire que lorsque je suis retournée en France, pour un mois, je n’ai même pas cherché à me caler au fuseau horaire européen. Mes parents venaient me voir en pleine nuit pour me convaincre d’aller me coucher, je ne le faisais que quand le sommeil se faisait ressentir soit vers 3 ou 5h du matin. Ils ont fini, eux-mêmes, par lâcher l’affaire. Quand je suis rentrée chez moi (chez moi sous-entendu, à Montréal) je n’ai pas eu trop de mal cette fois-ci.

Donc concrètement, je ne suis pas l’exemple à suivre et je n’ai pas de remède miracle pour contrer les effets du jet lag qui viendront pourrir ton sommeil. Mais je vais te donner des petites informations qui te seront sûrement plus utiles qu’à moi.

Les symptômes

Pour commencer, reconnaître les différents symptômes physiques et psychiques du décalage horaire :

  • trouble du sommeil comme insomnie
  • ressentir de la fatigue / somnolence au cours de la journée
  • irritabilité
  • des maux de tête
  • Une perte d’appétit parfois (personnellement, aucune perturbation de ce côté-là à signaler)

Si tu te reconnais dans certains de ces symptômes, c’est que tu peux souffrir du jet-lag!

Faites ce que je dis, pas ce que je fais (autrement dit, quelques conseils)

Voici les fameux conseils que l’on donne pour ne pas trop souffrir de ce décalage horaire:

Je sais que c’est typiquement le conseil qui est plus facile à dire qu’à faire mais il faudrait dormir dans l’avion. Personnellement, cela va vraiment dépendre du vol, parfois je vais dormir tout le long et me réveiller juste pour les repas (un secret de dévoilé, un, oui j’aime les repas dans l’avion), soit je ne vais pas dormir du tout et enchaîner les films. Si tu as un sommeil léger, pense à t’équiper de boules quies et d’un masque.

  • le second conseil, a mon sens, le plus évident, c’est qu’il faut éviter les boissons qui réveillent l’organisme, c’est-à-dire ceux à base de caféine tels que le café, le coca ou encore même l’alcool et l’eau trop froide. Et ce conseil s’applique pas juste pendant le vol mais quelques jours avant le voyage, et après son arrivée. Cela fait un peu remède de grand-mère mais moi je vous conseille de privilégier l’eau en journée et des petites tisanes à base de Camomille pour le soir (C’est bon et cela à des vertus apaisantes).
  • Dès l’arrivée dans le pays, il faut rester  actif physiquement et faire des petites siestes si vraiment l’envie s’en fait sentir mais ne jamais dépasser les fameuses 30 min. Il faut également essayer le plus vite possible d’adopter le rythme de la vie locale, que ce soit pour les repas (éviter le grignotage sinon tu seras encore plus perturbé) et les horaires de coucher.
  • Enfin, le dernier conseil que j’applique également c’est de se relaxer en prenant un bain chaud ou une douche (pas froide, car sinon cela va te stimuler, c’est bête à préciser mais tout de même, c’est important) avant d’aller se coucher.
  • Si tu peux te passer de l’ingestion de médicaments (type somnifères), c’est toujours mieux !
  • Il est également conseillé de commencer à décaler ces horaires avant le voyage mais on s’entend que ce n’est pas forcément évident à appliquer donc si tu y arrives tant mieux mais personnellement je trouve cela plus stressant qu’autre chose.

J’espère que cet article t’as plus et va pouvoir t’aider à mieux gérer ton voyage.

Sur ce, je file dormir.  

C (…)

Préparer votre départ, passe par l’achat des billets et de l’AVE

Un seul mot : simplicité, c’est promis !
Pour commencer, si vous faites une recherche Google rapide, vous constaterez qu’il existe plusieurs compagnies aériennes qui offrent un vol France/ Montréal (au départ de plusieurs villes : Paris/Lyon/Nice/Marseille/Nantes/ Toulouse et j’en oublie peut-être). Il y a entre autre Air France, Air Canada, Air Transat, Wow Air et Icelander mais pour ces deux dernières tu n’as pas de bagages en soute inclus, donc à réfléchir.
Je parlerais de la réservation de billets et des compagnies dans un autre article.
L’aéroport de Montréal s’appelle l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal et en réalité il ne se trouve pas à Montréal mais sur l’île de Montréal, plus précisément à Dorval.
Minute papillon ! Avant de penser à l’arrivée,  n’oubliez pas de faire votre demande d’AVE pour pouvoir partir.
L’AVE c’est quoi ? c’est l’Autorisation de Voyage Electronique, un visa qui permet de venir ou de transiter au Canada. Il est réellement IN-DIS-PEN-SA-BLE donc je vous conseille d’y penser.  En plus, pas d’excuses, c’est vraiment simple et rapide de l’obtenir.
Vous voulez en savoir plus sur l’AVE? Lisez la suite, je vous explique.
Déjà l’AVE, concerne qui? Toutes les personnes qui visitent le Canada ou transitent par le Canada, en dehors des citoyens américains, canadiens et résidents permanents du Canada.
Pour résumer l’AVE:
  • ne coûte que 7 CAD
  • valable 5 ans
  • directement relié au passeport valide qui sera présenté à la douane
  • permet de rester 90 jours au Canada en tant que touriste.
  • l’AVE ne dispense pas de présenter son passeport, ce sont deux documents différents qui n’ont pas du tout la même vocation!
  • la demande se fait avant le départ et en ligne uniquement sur le site officiel du ministère de la Citoyenneté et de l’Immigration : Demande en ligne pour l’AVE
  • rapide : délivré dans les heures qui suivent par courriel sur l’adresse que vous avez indiqué.
Petit conseil supplémentaire que j’ai appliqué personnellement: imprimez le document pour le présenter à l’aéroport et conservez-le. D’ailleurs faites une photocopie de votre passeport, personne n’est à l’abri d’une perte ou d’un vol et dans un pays étranger cette copie peut être d’une aide précieuse (mais je ne veux surtout pas porter malheur, mieux vaut prévenir que guérir)
Voilà pour aujourd’hui, j’espère que cet article assez bref vous sera utile. Si vous avez des questions n’hésitez pas à me contacter, je me ferais un plaisir de vous répondre et vous aider.

Sur le chemin des baleines

Aller voir les baleines c’était plus qu’une envie (C’était sur ma « TO DO LIST »). Mais malheureusement, on ne peut les observer que de mai à octobre, sachant que la meilleure période est septembre-octobre. Alors nous avons sagement attendu début septembre pour vivre cette expérience que je vais te partager.
Pour commencer notre organisation, nous avons loué une voiture chez DiscountCar de la Petite-Italie, modalités classiques avant le départ et nous avons été surclassé dans un 4×4 Subaru. Etant donné que nous étions quatre, cela ne nous a pas dérangés car nous avons eu plus d’espace dans une voiture très confortable pour faire les 1000 kilomètres de cette belle aventure. Départ de Montréal à 10h, direction la Baie-Sainte-Catherine où nous avons passé la nuit dans un petit gîte qui mérite que l’on s’attarde quelques lignes pour le présenter.
received_2277638882486903-01
Le gite de la Chute est situé au 389 Route de la Grande-Alliance (Route 138), Baie-Sainte-Catherine. C’est une petite maison qui dispose de cinq chambres, si je ne me trompe pas. Le prix des chambres est d’environ 94$ et il inclut un petit déjeuner préparé par l’hôte des lieux.
Suite à notre réservation, via le site Booking.com, nous avons reçu un courriel de confirmation ainsi qu’un message de la part du propriétaire nous indiquant que si nous avions des questions nous pouvions le contacter mais également qu’il pouvait s’occuper des réservations pour l’excursion des baleines sans frais supplémentaires.
Sur place, Monsieur Jean-François Boivin nous a accueillis avec une grande gentillesse, il nous a expliqué les attraits de la région et étant donné l’heure de notre arrivée (vers 18h), nous a demandé si nous souhaitions des suggestions pour nous restaurer.
Il nous a donné plusieurs adresses disposant de différentes tarifications et nous avons opté pour la brasserie qui se trouve sur le port de Tadoussac, le Bistro de la Baie. Je dois également m’attarder sur cette adresse car nous avons apprécié le service et les plats servis dans ce restaurant.
Nous avons choisi des petites Poutines, classiques mais très bonnes avec ces frites maisons et des fishs and chips (Morue de l’Atlantique fraîche, panure à la bière maison et sauce tartare maison), une assiette vraiment excellente pour un prix tout à fait correct (entre 13,50$ et 16,75$ en fonction du format de l’assiette).
20180831_200639-01.jpeg
Revenons au gîte… À l’accueil, il y a une petite table où les clients peuvent se servir en tous temps des tisanes, thés, cafés et fruits. Il y a également des réfrigérateurs et une petite cuisine à disposition.
IMG_20180901_091620_256-01.jpeg
Concernant les chambres, elles ne sont pas très spacieuses mais elles sont parfaites au niveau de la propreté. Il y a tout le confort nécessaire. De plus, nous avons même droit à des petites attentions comme des carrés de chocolat, des bouteilles d’eau, des peignoirs.. Même chose pour la salle de douche privée, petite mais avec tout le nécessaire. Il y a un sèche-cheveux, des produits d’hygiène corporels et même des boules quies. Le propriétaire nous a prévenu lors de notre réservation qu’il pouvait y avoir du bruit en raison de la proximité avec la route (axe principal routier de la ville), mais personnellement je n’ai eu aucun problème avec cela et mon compagnon non plus.
Après une bonne nuit, place au petit déjeuner, là, vraiment rien à redire ! Nous avons été accueilli par Madame Boivin, très gentille et douce lorsqu’elle s’adresse à nous. Elle nous indique une table et nous demande ce que l’on souhaite boire (thé, café, chocolat chaud) accompagné d’un verre de jus de fruits et elle nous propose ensuite le choix entre deux assiettes qu’elle prépare à la minute. Il y a soit l’assiette de gaufres avec ces fruits frais, soit l’assiette dite canadienne avec un ou deux oeufs ainsi que trois viandes (bacon, jambon et saucisses de veau). Il y a également, en plus de notre assiette, un buffet à volonté qui est composé de yaourts, confitures, beurre de cacahuètes, pâte à tartiner au chocolat, fruits, cake à la banane et chocolat, cookies, gâteaux aux dattes, gâteau au chocolat, gâteau au caramel et j’en passe.. tout est fait maison! Un réel délice !
Le ventre bien rempli, nous plions nos bagages pour aller enfin en direction des baleines, pour notre excursion de 11H30.
Sachant que nous devions passer par le traversier pour atteindre Tadoussac, nous avons décidé de prendre de l’avance en plus des 30 minutes obligatoires que l’organisme indique sur leur site.
Le traversier est gratuit et dure environ 10min, à différentes fréquences en fonction des jours et des heures. Tu peux retrouver le planning des traversées ici.
20180901_152206-01.jpeg
Concernant l’organisme choisi pour l’excursion des baleines, nous nous sommes dirigés vers Croisières Neptune. Il faut pour cela se rendre jusqu’aux Bergeronnes.
IMG_3193-01-02.jpeg
Pourquoi ce choix ?
Tu as la possibilité de faire selon les organismes, l’excursion en bateau, zodiac couvert ou non couvert, et kayak de mer. Personnellement, je ne souhaitais pas faire cette excursion en gros bateau, ni en zodiac non couvert. Neptune propose des zodiacs couverts dans lesquels nous pouvons ouvrir les fenêtres pour pouvoir prendre des photos, une fois arrivée sur les lieux. Prends le transport qui te convient le mieux car cela ne changera rien concernant l’observation des mammifères marins puisqu’il y a des distances de sécurité à respecter.
Ensuite, la 2e raison de mon choix, c’est le prix, il faut être honnête. Neptune propose des excursions de 2H pour 53$ + taxes par adulte. Il y a également des tarifs pour les étudiants (17-25 ans) et pour les séniors (60 ans et +) à 48 $ +taxes.
Pour les horaires des excursions, il en propose trois : 9AM, 11.30AM et 2PM.
Il faut s’habiller chaudement même s’il fait beau car il peut faire froid sur le bateau (l’eau est à 4° voir moins même en été). L’organisme fournit une veste de flottaison à l’ensemble des passagers et si vous n’êtes pas assez équipés selon eux, ils peuvent également vous fournir des gants, bonnets, chaussettes voir bottes de pluie. Donc, ils font vraiment attention à ce que nous soyons au maximum de notre confort thermique pour profiter de l’excursion. Les sacs à dos et les sacs à main sont interdits sur l’embarcation mais bien entendu les appareils photo sont autorisés.
IMG_3192-01
Comme la billetterie se trouve à quelques kilomètres de l’embarquement, nous embarquons tous dans un bus scolaire. C’est une navette gratuite et le parking où tu laisses ta voiture est également sans frais supplémentaires.
IMG_3201-01.jpeg
Une fois embarqué dans notre zodiaque, Margot, notre guide nous explique qu’il y a 13 espèces différentes dans le fleuve Saint-Laurent et 3 espèces de phoques (les gris, les communs et les phoques du Groenland). Les baleines, elles, se subdivisent en deux catégories si l’on peut dire, les baleines à dents avec notamment les marsouins et les Bélugas et celles à fanons comme la Baleine Bleue. Les bélugas sont facilement reconnaissables car ils sont blancs et sont protégés. C’est malheureusement une espèce en voie d’extinction.
Après 20 min de bateau, le zodiaque s’est enfin arrêté et nous avons pu monter les fenêtres….Nous étions tous excités à l’idée de voir notre première baleine. Puis au loin, nous avons aperçu une petite masse sombre. Nous avons de suite pensé à une baleine et en nous rapprochant avec le bateau, nous nous sommes rendu compte que c’était en réalité… un phoque. Il se faisait tranquillement dorer au soleil, pas perturbé d’une moustache par le passage du zodiaque à proximité. Le zodiaque a continué sa route encore un peu et nous avons été plus que comblés lorsque nous avons aperçu différentes espèces. Nous en avons même vu beaucoup, à tel point que l’on ne savait pas choisir entre regarder à gauche, à droite ou devant le zodiaque. C’était impressionnant !
Dans la partie du fleuve, où nous sommes allés, il y a des espèces beaucoup plus fréquentes que d’autres à observer, ce sont :  les petits rorquals, les rorquals communs, les rorquals à bosses, les baleines bleues, les bélugas, les marsouins communs.
Nous avons eu beaucoup de chance selon Margot, chaque excursion est toujours unique. Ce jour-là, les baleines étaient particulièrement nombreuses et nous avons pu voir toutes les espèces citées juste au-dessus, à l’exception de la fameuse Baleine Bleue ! Qui, au passage est le plus gros mammifère vivant car elle peut faire de 21 à 30 mètres de long et peser entre 80 à 135 tonnes….
Il reste très difficile de pouvoir faire de belles photos car les moments où les baleines apparaissent en surface sont rapides. J’ai donc, un bon nombre de photos loupées à mon actif, mais qu’importe car cela reste inoubliable. On se sent vraiment petit face à de telles espèces maritimes. Autres point que je vais garder en mémoire et qui m’a impressionné, c’est la puissance de leur souffle et le bruit que cela produit.

baleines

IMG_3702-01-01
Nous avons eu particulièrement de chance car le matin même, le ciel était couvert et une fois dans la baie, il a fait un temps magnifique, ciel bleu, soleil.  Nous avons même eu très chaud avec nos vestes.
J’espère que cet article te donne un bel aperçu et te donnera envie de partir à la découverte de ces magnifiques mammifères marins.
Merci à Croisières Neptune et à Margaux, notre guide pour ce moment magnifique !
Les différents sites en lien avec l’article :
Date : 23 septembre 2018